Posted by: konradbaumgarten | January 7, 2010

Réflexions à propos de l’attentat de Detroit

Après la tentative d’attentat qui a eu lieu sur le vol de Detroit en décembre, le monde entier parle exclusivement de renforcer les mesures de securité au sol. On sait pourtant bien qu’aucun système, aussi invasif soit-il, ne sera jamais sûr à 100%. Bien au contraire, les efforts concentrés des terroristes actuels et futurs garantissent que chaque faille du système finira par être découverte et utilisée afin de détourner ou faire exploser un avion en vol.

Il faudrait donc aussi discuter de moyens qui permettent aux passagers complètement désarmés par les mesures de sécurité au sol de se défendre à nouveau efficacement. Le terroriste der Detroit, Omar Farouk Abdulmutallab, a été stoppé non pas grâce, mais bien malgré le “système” de sécurité qui voulait à la base qu’il n’ait autour de lui que des victimes sans défense. Les attentats du 11 septembre 2001 eux aussi n’ont pu avoir lieu que parce que l’on avait enlevé aux passagers les moyens de stopper les assaillants: Imaginons une seconde que l’un des passgers d’un des avions kamikazes ait eu le droit d’emporter sa batte de baseball à bord: les chances de Muhammed Atta et consorts auraient au moins été fortement diminuées.

Il est donc temps de rendre leur dernière chance aux passagers d’avion: celle d’exercer eux-mêmes leur droit de légitime défense contre celui qui veut les tuer tout en sacrifiant sa propre vie. Pourquoi d’ailleurs ne pas considérer la possibilité de citoyens porteurs d’armes à feu dans l’avion? L’histoire du trou de balle (sans jeu de mots) dans la cabine qui cause une décompression monstrueuse et ingérable avec les effets que l’on connaît du film Goldfinger ferait d’ailleurs plutôt partie du monde des légendes urbaines (consulter p.ex. cette liste d’accidents de décompression qui montre qu’un trou dans le fuselage ne signifie de loin pas nécessairement que l’avion va devoir s’écraser).

Démonstration:

La véritable tragédie de “Detroit” ne s’est d’ailleurs pas encore produite: Le prochain terroriste qui aura réussi à emporter de l’explosif à bord (dans son rectum?), prendra bien soin de ne pas répeter l’erreur stupide d’Omar Farouk Abdulmutallab: celle de ne pas être armé. Au contraire, le prochain attaquant, n’étant pas aussi stupide que les autorités, aura certainement retenu la leçon et veillera à être lui-même armé, à l’aide d’une bouteille de whisky cassée par exemple, qui ferait parfaitement office d’arme tranchante redoutable. Et là, il sera beaucoup plus difficile pour les passagers de se défendre à mains nues.


Responses

  1. Les Brésiliens avaient d’ailleurs autorisé les passagers à porter leurs armes jusqu’aux calibres 9×19 et .38 special dans les avions, juste après le 9/11.

  2. […] Comments Laurent on Réflexions à propos de l…konradbaumgarten on Falling Bullet Kills 4-Year-Ol…ylyad on Falling Bullet Kills […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: