Posted by: konradbaumgarten | April 1, 2015

Opération Vercingétorix: Il faut désarmer le citoyen

vercingetorix_en_asterix

 

Dans le canton de Vaud, les citoyens les contribuables peuvent rendre leurs armes à César à la police.

Opération Vercingétorix: collecte d’armes prolongée en 2015

Après deux ans, le bilan satisfaisant de l’opération Vercingétorix encourage la poursuite de la collecte d’armes en 2015. Afin de faciliter la démarche spontanée des détenteurs d’armes privées ou démilitarisées ne souhaitant pas les conserver, l’opération s’étendra tout au long de l’année 2015, pendant cinq samedis dans cinq régions du canton de Vaud.

Répondant aux légitimes inquiétudes des citoyens quant au contrôle et au suivi des armes en déshérence, l’opération Vercingétorix a été lancée afin de créer les conditions favorables à la reddition volontaire d’armes, privées ou démilitarisées, devenues indésirables.

Le nom de l’opération en question à été particulièrement bien choisi: “Vercingétorix”, d’après le chef des Gaulois, le grand perdant d’Alésia en 52 av. J.-C. Tout lecteur d’Astérix connaît l’histoire: Humilié, et en signe de sa capitulation totale, Vercingétorix déposa ses armes aux pieds de son vainqueur. Ensuite, César fit emmener ce chef barbare à Rome, pour l’exhiber dans ses triomphes. Vercingétorix finit ses jours étranglé au fond d’un cachot.

Citoyens, c’est sûrement une bonne idée de rendre vos armes. C’est pour votre bien.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: